Citron de provence

Gonepteryx cleopatra

Citron de provence

Nom commun : Citron de provence
Nom latin : Gonepteryx cleopatra
Famille : Pieridae
Sous-famille : Coliadinae
Période d’activité / d’observation : Février – Octobre. En hiver par beau temps. Jusqu’ à 2000 m
Statut réglementaire : Liste Rouge France – Liste Rouge Europe

Descriptif et particularités

Papillon de couleur jaune avec une pointe vers l’extérieure sur chaque aile. La femelle est plus claire tirant sur le blanc avec des nuances jaune orangé sur la moitié basale de l’aile inférieure et une tâche discale orange sur les quatre ailes. Le mâle plus jaune a une grande tâche orange sur l’aile antérieure et une même tâche discoïdale orange sur l’aile inférieure. Le dessous des ailes vert amande à vert pré et nervuré fait penser à une feuille, de sorte que le camouflage est parfait lorsque le Citron de provence a les ailes repliées.

Habitat et écologie

Présent sur le Bassin méditerranéen et dans le sud de l’Europe, on le retrouve en période de reproduction en basse altitude : dans le maquis, la garrigue, les bois secs ainsi que les pelouses sèches et buissonneuses. Il n’hésite pas par la suite à se déplacer de ses zones de reproduction vers des zones plus fraiches (jusqu’à 2000 m) et ce dès les premiers jours de mai. En hiver, il hiberne dans des bois chauds à l’abri des feuilles d’un buisson résistant pour se réveiller entre janvier et mars et voler jusqu’à mai.

Reproduction

Les femelles pondent des œufs de manière isolée sur les bourgeons ou jeunes feuilles de Nerprun alaterne (Rahmnus alaternus). Il n’est pas rare de trouver plusieurs œufs sur le même arbuste. Ces derniers ressemblent à des grains de riz affinés aux extrémités. Ils incubent entre 5 à 10 jours ensuite la chenille va se développer en 1 mois sur 5 stades. Elle se nourrit la nuit et reste immobile la journée sur une feuille. Sa forme et ses couleurs la camoufle totalement. Une fois la chrysalide formée, il faudra attendre 3 semaines pour voir le Citron de provence sortir. Les imagos (après la larve et la chenille, stade final de l’individu tel qu’on l’appelle papillon) apparaissent en mai et sont peu actifs en été. Des reproductions parcimonieuses peuvent avoir lieu et donner naissance à une seconde génération d’août à octobre. Une couleur de fleur par saison ! Vous verrez surtout le Citron de provence à proximité des fleurs jaunes au printemps (Soucis, pissenlit, Oxalis pied de chèvre) et plutôt roses pourpre ou bleues en été (Oeillet, Sauge, Lavande, Vipérine et Scabieuse)

Répartition en Midi-Pyrénées

Il est observé sur tout le territoire avec un pic pour le Tarn et l’Aveyron et des observations moindres en Haute Pyrénées et en Haute Garonne.

Fiche rédigée par Alice Besnard

Galerie...