L’équipe salariée

Mathilde Béguin
Chef de projet géomatique

JPEG - 87.2 ko
Mathilde Béguin

Adepte de méditation, j’aime le calme des grands espaces et le silence au bord d’un lac gelé des Pyrénées. Passionnée de randonnée, je m’émerveille de la diversité qui nous entoure. Mon appartement est un musée diront certains, envahi d’insectes, de plantes et de minéraux en tout genre, je m’attache à transmettre mon intérêt pour la biodiversité à mon entourage. Suite à une première expérience j’ai eu le besoin de me tourner vers des enjeux qui me tiennent à cœur, et de m’épanouir au sein d’une équipe de personnes passionnées. Tombée amoureuse des Pyrénées depuis ma venue à Toulouse pour mon Master d’Écologie, c’est avec grand plaisir que je partage mes connaissances en collaborant avec Nature En Occitanie. Mon truc à moi c’est de faire de jolies cartes, je travaille donc sur la partie Géomatique des différents projets. Les cartes sont pour moi un excellent moyen de communication, afin de transmettre des messages relatifs à l’environnement.

Contacter Mathilde Béguin



Matthieu Bergès
Chargé d’études ornithologiques et entomologiques

JPEG - 19.5 ko
Matthieu Bergès

Diplômé d’un Master en Écologie axé sur l’étude comportementale des oiseaux marins, c’est en 2019, alors que je réfléchis à orienter mon projet professionnel vers une activité de terrain avec des actions plus concrètes, que je découvre Nature En Occitanie. Passionné d’ornithologie, c’est tout naturellement que j’intègre le groupe ornithologique de l’association pour participer à différents suivis et comptages. Intéressé par la nature sous toutes ses formes, je développe mes connaissances aux côtés des salariés et bénévoles de l’association, lors de stages et sorties naturalistes, tout en arpentant la région en découvrant toutes sortes de bêtes !

En 2021, une nouvelle aventure commence avec NEO en tant que salarié. Mon travail s’inscrit dans la science suprême évoquée par Ghislain : l’Ornitomologisterie ! Au quotidien, mes missions principales sont axées sur l’amélioration des connaissances, les diagnostics écologiques, les conseils et les suivis de gestion de sites. J’interviens, par exemple, dans le suivi et la conservation du Vautour percnoptère et de la Cigogne blanche et réalise de nombreux inventaires naturalistes sur les zones humides de la Garonne et de ses affluents. Tout cela pour une meilleure prise en compte et protection de la biodiversité au quotidien !

Contacter Matthieu Bergès



Jean-Michel Catil
Chef de projet Faune

JPEG - 83.7 ko
Jean-Michel Catil

Après avoir passé 12 années dans une association locale œuvrant pour l’environnement, je ne débarque pour autant pas en terre inconnue à Nature En Occitanie. Nombre de mes nouveaux collègues ont été des partenaires que j’ai plaisir à retrouver aujourd’hui. J’ai également fréquenté le Groupe Herpétologique et le Comité local du Gers auquel je suis désormais rattaché. Je mène en parallèle une activité d’apiculteur ; ce pied dans une activité agricole professionnelle me permet d’appréhender de manière concrète et réaliste la conciliation d’objectifs de production et de préservation de la biodiversité ; choix parfois cornéliens ! Signe révélateur de la mutation des territoires ruraux, mes voisins m’annonçaient la veille de mon arrivée dans l’association, qu’ils se séparaient de leurs dernières têtes de bétail. La biodiversité en prend souvent un coup par la même occasion, des pans entiers de milieux (prairies, mares, …) disparaissant car perdant leurs usages. Aussi, à travers l’étude de différents groupes faunistiques (odonates, papillons, tortues, …), j’espère apporter ma pierre à l’édifice ambitieux mais ô combien nécessaire de poursuivre la construction et la mise en œuvre de solutions durables pour préserver le patrimoine naturel régional d’Occitanie.

Contacter Jean-Michel Catil



Pierre-Olivier Cochard
Chargé d’études herpétologie, invertébrés

PNG - 124.7 ko
Pierre-Olivier Cochard

Une part de l’Humanité craint les reptiles et les amphibiens ou, pire, leur voue une haine profonde. Depuis l’apparition de la religion chrétienne, s’intéresser à ces animaux était en effet surtout le fait des sorcières, certainement pas des herpétologues. Depuis un peu plus d’un siècle, nous sommes quelques poignées à travers le monde à relever ce défi. Sans être sorcier, je m’intéresse à tout ce qui s’apparente aux reptiles et aux amphibiens, dans les buts suivants : leur protection, leur maintien dans les milieux naturels et leur réhabilitation auprès du public.
Je viens de Normandie où j’ai fait mes premiers pas naturalistes. Enfant, je me suis pris de passion pour l’herpétologie lors d’un spectacle au Moulin Rouge à Paris : les boas en plume m’avaient émerveillé. Je regardais tant ces drôles de bêtes que j’en oubliais les danseuses. Depuis, j’ai découvert que les reptiles n’avaient pas de plumes et que, d’ailleurs, les danseuses n’avaient pas de poils. J’ai commencé par l’étude des reptiles, mais rapidement je me suis intéressé à d’autres groupes qui sont encore aujourd’hui des passions : botanique, mollusques terrestres, orthoptères.
Pendant une dizaine d’années, j’ai réalisé des expertises faune flore dans divers bureaux d’étude au nord de la France et ai travaillé également en Australie. Puis j’ai intégré Nature Midi Pyrénées début 2010. Ne m’y cherchez pas le lundi et le mardi, je travaille à temps partiel !

Contacter Pierre-Olivier Cochard


Alexianne Damien
Chargé d’études zones humides et milieux aquatiques

PNG - 108.5 ko

Ayant grandi dans une ancienne ferme à la campagne, j’ai toujours su que mon métier serait en lien avec les animaux ou la nature. C’est lors de mes études supérieures que mon envie d’étudier et de protéger les milieux naturels s’est confirmée. Mon master Ecosystèmes et Anthropisation à l’université Paul Sabatier s’est donc achevé par un stage à Nature En Occitanie, association régionale dont les positionnements et les valeurs humaines me correspondent. Je n’ai pas quitté le navire depuis ! Après être devenue service civique au pôle Médiation Faune Sauvage, l’aventure s’est poursuivie. Je m’investis maintenant dans la préservation des zones humides et des milieux aquatiques. Travailler localement à la protection de la nature, dans la région qui m’a vue grandir, entourée de personnes passionnées et bienveillantes, quelle chance !

Contacter Alexianne Damien



Camille Dion-Bellemare
Chargée des ressources humaines

JPEG - 101.7 ko
Camille Dion

Mon profond intérêt à travailler auprès d’organismes oeuvrant à la protection de l’environnement s’est développé davantage dans une organisation similaire au Québec. Arrivée à Toulouse en septembre 2018, mes recherches d’emploi m’ont naturellement menée vers Nature En Occitanie un an plus tard. En tant qu’assistante administrative et RH, j’assiste les salariés et les bénévoles dans la gestion des affaires au quotidien. Je suis très heureuse de retrouver, chez Nature En Occitanie, une équipe passionnée par un objectif commun de préservation du patrimoine naturel et partageant des valeurs humaines. Les projets entrepris ici ont un impact majeur sur le maintien de la biodiversité et sur la sensibilisation des citoyens à l’urgence écologique. Je me réjouis de pouvoir contribuer à ces beaux objectifs !

Contacter Camille Dion-Bellemare


Camille Dyrda
Cheffe de projets Communication

JPEG - 83 ko
Camille Dyrda

Le hasard fait parfois bien les choses … et le poste de chargée de communication à Nature En Occitanie s’est libéré juste au moment où je cherchais une nouvelle opportunité professionnelle. Travailler pour une association … une toute première pour moi ! Faire de la communication pour la protection de la Nature … une première également. J’ai donc débarqué début octobre 2014 avec plein de choses à apprendre. Voici quelques années que je mets à profit mes compétences de communicante au service d’actions en faveur de la Nature.

Contacter Camille Dyrda



Clémentine Gand
Chargée d’études Animations Territoriales

PNG - 107.5 ko
Clémentine Gand

Tout a commencé aux bords des rivières et au milieu des bois ! J’ai grandi au cœur de la forêt vosgienne, entre cueillette des champignons ou des brimbelles (ou myrtilles en vrai français), pêche traditionnelle des étangs hauts-saônois voisins, randonnée à pied ou à cheval, en fonction des saisons. La vie associative fait partie des valeurs que m’ont transmis mes parents, très impliqués dans la vie locale et la protection de la nature. Il n’est donc pas très étonnant que je finisse par effectuer un stage de 6 mois à Nature Midi-Pyrénées en 2012 sur la détermination des zones humides le long de la Garonne. Ce stage m’a d’ailleurs permis de finaliser mon master en Dynamique des écosystèmes aquatiques. J’ai ensuite usé mes bottes le long de sites Natura 2000 en rivières en Seine-et-Marne puis dans les Hautes-Alpes où j’ai mis toutes mes compétences au service de la préservation de la biodiversité. Je suis à présent de retour à Toulouse au sein de Nature en Occitanie, pour mettre mon expérience à profit du dialogue territorial et faire progresser toujours plus haut les objectifs de restauration des trames vertes et bleues d’Occitanie. Mon rôle est de conseiller les acteurs locaux pour une meilleure prise en compte de la biodiversité et des écosystèmes dans leurs projets d’aménagements du territoire, d’être à l’écoute des collectivités et de leurs élus et de transmettre ma passion pour la nature à toutes les personnes ayant un rôle décisionnel.

Contacter Clémentine Gand



Justine Gay-des-Combes
Cheffe de projet Les sentinelles du Climat

JPEG - 102.7 ko
Justine Gay-des-Combes

Curieuse et enthousiaste sont sans doute les adjectifs qui me décrivent le mieux ! Après un master en ingénierie environnementale à Lausanne, en Suisse, j’ai travaillé tour à tour pour des bureaux d’études et des laboratoires de recherche (notamment pour faire une thèse de doctorat). J’aime découvrir en permanence et voyager et j’ai ainsi travaillé entre la Suisse, le Chili et Madagascar avant de m’installer à Toulouse fin 2017. Le monde de la recherche me passionne et je rêvais de pouvoir faire des ponts entre chercheurs, décideurs et acteurs du territoire afin de rendre accessible au plus grand nombre les découvertes des labos scientifiques. C’est chose faite grâce à Nature en Occitanie ! Depuis juin 2021, je pilote le programme scientifique « Les sentinelles du climat », programme d’étude scientifique et de vulgarisation des conséquences du changement climatique sur la biodiversité. Je suis en charge de la coordination des différents partenaires, du développement des protocoles scientifiques, du déploiement des suivis naturalistes sur le terrain et de l’analyse et vulgarisation des résultats. En dehors des mes heures à l’association, j’aime le ski, la plongée, les concerts de rock et vadrouiller dans les Pyrénées ou les Alpes (d’où je suis originaire) !

Contacter Justine Gay-des-Combes


Geoffrey Grèzes
Chargé d’étude RNR Massif du Montious

PNG - 116 ko
Geoffrey Grèzes

Face à une croissance exponentielle de nos activités et de nos territoires, il m’est paru essentiel de m’impliquer pour la protection des espèces sauvages et des habitats naturels. Intéressé de près par la traduction de la Connaissance vers les Actions de terrain, j’ai intégré NEO en 2015 pour travailler à la création d’une Réserve naturelle dans les Hautes-Pyrénées. Fort de cette expérience j’ai ensuite vagabondé de montagnes en collines et en littoral, pour revenir à l’association dans l’objectif de mettre en œuvre une partie du plan de gestion de la Réserve naturelle Confluence Garonne-Ariège. Depuis 2021 j’ai eu l’occasion de renouer avec les enjeux pyrénéens en occupant le poste de Conservateur de la RNR du Massif du Montious pour définir et coordonner les actions nécessaires à la préservation de la biodiversité de ce site d‘intérêt. Je travaille régulièrement à l’identification et la hiérarchisation d’enjeux de conservation, à la sélection d’indicateurs spécifiques pour évaluer l’état de conservation de certaines espèces et/ou habitats naturels, et enfin au choix et à la coordination d’actions de gestion. L’Homme étant source de conflit et de solution, j’aborde également un fort volet social en travaillant en étroite collaboration avec de nombreux acteurs de territoire pour concourir à une meilleure connaissance et appropriation des enjeux de la Réserve par la population locale et moins locale.



Emmanuelle Jacquot
Chargée d’études Mammifères

JPEG - 50.1 ko
Emmanuelle Jacquot

Bon, allez j’y vais… Alors voilà, je suis à Nature En Occitanie en tant que Chargée d’études Mammifères, ça veut dire que je passe mon temps à sentir des crottes, chercher des poils, identifier des traces et décortiquer des pelotes de réjection. Pour bien faire il faudrait dire observer des loutres, écouter les chauves-souris et renifler les musaraignes mais ça ne serait pas très réaliste. J’ai d’abord été bénévole (et je le suis toujours) au groupe mam’ ("miam" pour les intimes) et j’apprécie l’idée d’allier sensibilisation à protection. J’aimerais que la prise de conscience de notre environnement devienne intuitive et m’y consacre donc… surtout en ce qui concerne la perception de la "nuisibilité" ! Au fait, j’adore le (bon) chocolat…

Contacter Emmanuelle Jacquot



Camille Jouneau
Chargée d’études RNR

PNG - 127.1 ko

« Normande depuis toujours, c’est le goût de l’aventure, et le cœur, qui m’ont menée jusqu’à Toulouse après mes études supérieures en gestion de la biodiversité. Dès mon arrivée, j’ai cherché à poursuivre mon investissement associatif que je menais déjà dans le nord de la France. Alors un beau matin de janvier, j’ai poussé la porte du local de la vie associative de Nature en Occitanie. J’y ai retrouvé les valeurs de protection de la nature, de sensibilisation et de partage des connaissances qui me tiennent tant à cœur. Passionnée de flore et ayant toujours soif d’apprendre, j’ai directement rejoint le groupe botanique comme bénévole.

Puis j’ai effectué un premier passage sur la Réserve naturelle Confluence Garonne-Ariège en tant qu’écogarde en service civique. Une nouvelle opportunité professionnelle m’a ensuite menée à sillonner la France au sein d’un bureau d’études pour porter à connaissance les zones humides des différents territoires sur lesquels j’étais missionnée.

En 2021, j’ai de nouveau rejoint l’équipe de NEO et de la Réserve Naturelle Confluence Garonne-Ariège. Je travaille sur le plan de gestion de la Réserve, la « feuille de route » du gestionnaire qui se révise tous les 5 ans. Ainsi, je me dois de définir une liste d’actions qui permettra de prendre en compte les enjeux du site, tout en poursuivant le processus de concertation avec les acteurs de territoire entamé par Nature en Occitanie. Vaste programme, à la hauteur de la richesse de cette Réserve périurbaine !

Contacter Camille Jouneau



Floréal Jourdain
Responsable Administratif & Financier

PNG - 100.5 ko
Floréal Jourdain

Arrivé en 2009 dans l’association, j’assiste la directrice sur le suivi financier des projets. De la mise en place des budgets prévisionnels à la restitution des bilans, je vérifie au centime près, n’en déplaise à certains, les dépenses des chargés de mission sur chaque opération. Investi dans le milieu associatif et amoureux de la nature depuis toujours, j’ai saisi, tout naturellement, l’opportunité de travailler pour Nature En Occitanie et je ne le regrette pas. Je retrouve dans cette structure des valeurs humaines et une passion commune qui font de Nature En Occitanie une association chaleureuse, dynamique et compétente.

Contacter Floréal Jourdain



Lise Lecroq
Chargée d’animations territoriales

JPEG - 80 ko
Lise Lecroq

C’est en 2017, lors d’un woofing en Italie sur la permaculture que j’ai pleinement pris conscience des liens et des interactions entre les espèces et de l’importance de conserver des écosystèmes fonctionnels. Etudiante en neurosciences et éthologie à l’époque, je me suis réorientée progressivement vers des études en environnement. Arrivée à Toulouse pour un stage de fin d’étude en écologie comportementale, je me suis vite rendu compte que j’avais envie d’agir sur le terrain, en étant en lien direct avec les acteurs locaux. J’ai donc poursuivi mes études par le master « Man & Biosphere » afin d’apprendre la posture du facilitateur et les règles de la concertation. C’est dans le cadre de ce master que j’ai réalisé un service civique en Animation Territoriale à Nature En Occitanie. Devenue chargée d’études Animation Territoriale, conseiller les décideurs pour une meilleure prise en compte de la nature dans les projets d’aménagements est maintenant mon quotidien. Travailler dans une association de protection de la nature, c’est également être entourée de personnes passionnantes, passionnées et en accord avec mes convictions.

Contacter Lise Lecroq



Pascale Mahé
Directrice

PNG - 109.5 ko
Pascale Mahé

Les chemins que j’ai empruntés pour arriver à ce métier sont assez simples et sont le reflet de mon engagement profond pour la nature et le mieux vivre ensemble. C’est mon grand-père qui m’a « enchantée » dans la nature dès toute petite. Je n’imaginais pas travailler dans un autre secteur. J’ai donc suivi le parcours qui selon moi, m’amènerait au plus près de mes aspirations : BTS Protection de la nature puis maîtrise d’aménagement du territoire et puis après quelques années de « pratique », l’envie de m’intéresser davantage aux questions de « nature et sociétés », avec la reprise d’étude pour un DEA de sociologie rurale. Les années à Nature En Occitanie, je ne les ai pas comptées… Chargée de mission sur la Garonne et les zones humides d’abord et puis la direction depuis 2006. Mon métier aujourd’hui est d’accompagner le Conseil d’administration dans la conduite du projet associatif, animer l’équipe salariée, travailler en réseau auprès des acteurs de la transition écologique et de la prise en compte de la biodiversité, piloter et gérer au quotidien les questions administratives et financières de l’association.

Contacter Pascale Mahé



Sophie Maillé
Chargée de l’Observatoire des Forêts des Pyrénées Centrales

PNG - 134.3 ko
Sophie Maillé

Après avoir vécu 4 années en Amazonie (Guyane française) où j’ai travaillé au sein de la fantastique équipe du Groupe d’Etude et de Protection des Oiseaux en Guyane (GEPOG) en tant que chargée de mission « vie associative » puis « études et conservation », avec une partie de mon temps affectée aux suivis d’oiseaux et une autre sur un poste de garde technicien dans la Réserve Naturelle Nationale de l’Ile du Grand Connétable ; je retrouve avec plaisir une équipe tout autant motivée et compétente au sein de Nature En Occitanie. Pour le petit historique, avant mon départ dans les tropiques, j’avais commencé à me rapprocher de Nature Midi-Pyrénées ("à l’époque"), suite à une alerte que j’avais reçu de la part de citoyens concernant un projet immobilier sur une zone humide. Dès mon retour, je n’ai pas tardé à prendre ma cotisation et à m’investir en tant que bénévole. Quelques années plus tard, j’ai maintenant la chance d’œuvrer pour la préservation des vieilles forêts dans mes Pyrénées natales et pour l’accompagnement d’une meilleure prise en compte de la biodiversité dans la gestion forestière et les projets de mobilisation des bois (Observatoire des forêts), mais aussi de participer aux actions concernant la Trame Verte et Bleu. Je renoue également avec mon ancienne activité en participant aux actions de conservation du Percnoptère d’Égypte. L’ensemble de ces missions me permet d’accomplir toutes mes passions pour la protection de la nature et pour ce qui reste de "sauvage".

_ Contacter Sophie Maillé



Thomas Matarin
Chef de projet Zones humides et milieux aquatiques

JPEG - 73.8 ko
Thomas Matarin

C’est en tant que passionné des enjeux environnementaux et voisin tarnais, que j’intègre tout naturellement en 2015 Nature En Occitanie. Pour quelle mission allez-vous dire ? La Cellule d’Assistance Technique à la gestion des Zones Humides de la Garonne… la CATeZH pour les intimes !! Elle a pour objectif l’amélioration de la qualité écologique et du fonctionnement hydrologique de la Garonne. Pour cela, j’accompagne et je conseille les élus et l’ensemble des acteurs de la Garonne. Vaste programme ! Dans un passé pas si lointain, j’ai fait mes armes dans d’autres CATeZH : du Tarn (Ségala, monts Lacaune…) et de l’Aveyron (Aubrac, Lévézou…) où je réalisais des inventaires et de la gestion de zones humides. Comme cela ne suffisait pas à mes heures perdues j’ai aussi mis en œuvre un site Natura 2000 sur 5 rivières (Aveyron, Agout, Gijou, Tarn aval et Viaur). Allez trêve de plaisanteries la Garonne nous appelle, je dois chausser mes cuissardes, prendre le GPS, appareil photo… et c’est parti !!

Contacter Thomas Matarin



Mathieu Menand
Chef de projets flore-habitats

JPEG - 77.1 ko
Mathieu Menand

J’ai débuté dans cette discipline tardivement (en 2005, j’avais 23 ans), mais ma passion pour l’étude de la flore m’a fait progressé très vite, notamment grâce à 2 stages de fin d’études réalisés en Loire-Atlantique et en Vendée. J’intègre un bureau d’études en 2006 à côté de Toulouse et devient bénévole à Nature En Occitanie en même temps. Puis j’intègre l’association en tant que chargé d’études botaniques en 2010. Les nombreux projets que j’y ai menés, ainsi que mes balades du weekend, me permettent aujourd’hui d’avoir une très bonne connaissance de la flore et des habitats de la région Occitanie. Mais notre vaste région nous offre à découvrir de façon permanente des milieux extrêmement variés, que ce soit en plaine, dans les Pyrénées, les secteurs de causses, le littoral, etc. Je pilote de nombreux projets sur la flore et les habitats, pour la connaissance (Messiflore), le suivi et la préservation de stations d’espèces protégées et menacées et leurs habitats (Urbaflore), l’étude de différents types de milieux (coteaux secs, combes à neige). Je réalise des diagnostics dans le cadre de plans de gestion liés à différents outils (RNR, ENS, Catezh…) et j’organise chaque année des sorties et un séjour de perfectionnement à la botanique. Mon moteur principal est la sensibilisation de l’ensemble des acteurs du territoire, avec la plante remarquable comme étendard, dans le but de préserver des milieux riches dans un réseau fonctionnel. Vaste programme !

Contacter Mathieu Menand



Aurélie Gournay
Directrice adjointe, Coordinatrice Pôle Territoires

PNG - 125.2 ko
Aurélie Nars

Près de 10 ans maintenant que j’ai poussé pour la première fois les portes de Nature En Occitanie à la recherche d’un stage de fin d’études… Après une maîtrise de biologie des organismes et des populations, une longue expérience en laboratoire de recherche (1 an à disséquer et identifier des contenus stomacaux de larves de libellules), j’étais déterminée à faire, enfin, quelque chose de ma vie ! J’ai intégré un Master de Gestion de l’environnement et valorisation des ressources territoriales et découvert l’« environnement » au sens large du terme ! Rapidement j’ai eu envie de mettre mes talents de « bavarde » au service de la protection de la nature et c’est donc tout naturellement que j’ai fait mes armes dans la concertation et l’animation territoriale. Encourager et accompagner les prises de conscience c’est mon créneau ! Quelques années plus tard, je suis ravie de travailler sur des projets extrêmement différents les uns des autres, entourés de partenaires divers et sur des espaces naturels aux intérêts variés. Mon rôle n’a cessé d’évoluer au sein de Nature En Occitanie. J’apprécie particulièrement d’accompagner mes collègues et les bénévoles dans le montage de nos projets associatifs, je m’implique également dans les aspects administratifs et financiers de l’association et j’assure dans la convivialité (je l’espère…) la coordination de projets transversaux.

Contacter Aurélie Gournay



Mickaël Nicolas
Chargé de la vie associative, EEDD, Sensibilisation TVB et RNR

JPEG - 94.8 ko
Mickaël Nicolas

Universitaire auvergnat tout juste sorti de son bocage bourbonnais, me voilà animateur nature exilé en pays gascon. C’est ainsi qu’en 2009 je deviens jeune naturaliste admiratif devant la beauté de la nature midi-pyrénéenne ! Telle une observation naturaliste, c’est à cette époque que sur les chemins toulousains, je fais ma 1ère rencontre avec Nature En Occitanie. A petits pas, je tente d’abord une approche discrète, guidé par de talentueux initiés. Cette asso’ qui titille ma curiosité semble des plus propices à l’épanouissement du bénévole infatigable : je me risque à l’adhésion et observe les mœurs de cette communauté d’hommes de divers horizons mais tous passionnés !
Vient la 2ème rencontre. D’un pas plus assuré, je tente un contact audacieux : des écailles, des coassements, un peu d’humidité : me voici animateur du groupe herpéto, avec pour ambitions le partage des connaissances, l’herpétologie accessible à tous et la sensibilisation du grand public ! Quelques années plus tard, c’est la 3ème rencontre, même lieu, même heure. Immergé dans l’écosystème et maintenant adopté par ses habitants : me voilà acteur de son équilibre et administrateur !
« Le futur [n’étant] autre que du présent qui se précipite à notre rencontre » (Frédéric Dard), je suis aujourd’hui salarié en tant que chargé de la vie associative, élément commun entre les projets de l’association et la dynamique bénévole…pour vous servir !

Contacter Mickaël Nicolas



Mathieu Orth
Conservateur RNR Confluence Garonne-Ariège

JPEG - 90.2 ko
Mathieu Orth

Agronome de formation, ornithologue passionné et amoureux de la Nature tout simplement, je n’ai eu de cesse d’orienter mon parcours professionnel vers les métiers de l’environnement. Intrigué depuis longtemps sur les rapports ambiguës qu’entretient l’Homme avec la Nature, sur les questionnements quant à sa place dans les écosystèmes et parmi cette biodiversité foisonnante qui l’émerveille comme le dérange, je m’intéresse à la médiation environnementale et les modes de conciliation entre les activités humaines et la préservation de la biodiversité et l’environnement au sens large. Conservateur d’une Réserve naturelle, une évidence !

Contacter Mathieu Orth



Gilles Pottier
Chargé d’études Herpétologie, Biogéographie
Accompagnateur en Montagne

JPEG - 78.9 ko
Gilles Pottier, Herpétologue

Basé sur Toulouse de 2000 à 2009, où j’ai notamment travaillé à l’inventaire et à la cartographie des reptiles et amphibiens de la région (Atlas des reptiles & amphibiens de Midi-Pyrénées, régulièrement actualisé grâce à Baznat), j’ai retrouvé mes Hautes-Pyrénées natales en 2010 et intégré l’antenne de Bagnères-de-Bigorre. Très intéressé par l’herpétofaune et la biogéographie montagnardes, je me consacre pour une bonne part à l’étude et à la conservation des Lézards des Pyrénées, trois espèces endémiques de l’étage alpin de la chaîne pour lesquelles nous avons rédigé un Plan National d’Actions. Le partage et la diffusion des connaissances sont un aspect de mon poste auquel j’attache beaucoup d’importance : l’animation de sorties et de stages herpétologiques (à destination du grand public ou des professionnels), de même que la rédaction d’articles et de bouquins (à destination des geeks et des moins geeks) occupent une part non négligeable de mon temps salarié… et bénévole.

Contacter Gilles Pottier



Pauline Quintin
Chargé d’études zones humides et milieux aquatiques

JPEG - 84.3 ko
Pauline Quintin

Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours été plus attirée par les métiers en lien avec la nature que par une carrière dans les bureaux. Pour mes amis, j’ai toujours été la spécialiste du sauvetage d’animaux en détresse au bord des routes de campagne. J’ai atterri depuis ma campagne audoise sur les bancs de l’université Paul Sabatier à Toulouse où j’ai suivi un cursus Ecologie, initialement orienté recherche sur les milieux aquatiques. C’est à cette époque que j’ai fait la connaissance d’une association toulousaine de passionnés de la biodiversité bien connue des étudiants toulousains : Nature Midi-Pyrénées. L’une des premières fois où j’ai poussé la porte du local au 14 rue de Tivoli c’était bien évidemment pour participer au groupe bénévole « Zones humides » et à l’inventaire de la loutre à Toulouse avec Emmanuelle Jacquot.

Je me suis ensuite retrouvée dans les rangs des premières promotions du master « Man and Biosphere » afin de me spécialiser en animation territoriale, concertation et connaissance des jeux d’acteurs. J’ai fait mes armes dans la fonction publique territoriale où j’ai agis pendant quelques années pour la prévention des inondations au sein d’une collectivité locale et l’animation du réseau d’acteurs autour de la labellisation et de la mise en œuvre d’un programme d’action. Je suis ravie d’intégrer en 2020 une équipe aussi brillante, bienveillante et investie à 200% dans la protection de la nature et j’espère pouvoir y apporter ma contribution à la préservation des zones humides si précieuses pour l’équilibre de nos écosystèmes.

Contacter Pauline Quintin

Sabrina Ré
Assistante en gestion financière

PNG - 124.6 ko

Je suis arrivée, en septembre 2021, à l’association Nature En Occitanie en tant qu’Assistante en Gestion administrative et Financière, j’assiste le Responsable Administratif et Financier sur le suivi financier des projets et les missions administratives.
Je suis ravie de mettre mes compétences en œuvre pour une structure qui a des valeurs humaines et une passion en commun.

Contacter Sabrina Ré




Ghislain Riou
Chargé d’études ornithologique et entomologique

PNG - 112.5 ko
Ghislain Riou

Avec Midi-Pyrénées, tout a commencé en 2011. Ma porte d’entrée fut à la fois le CREN-MP et le CPIE Pays Gersois. Grâce à Laurent, Jean-Michel, David et bien d’autres, j’ai découvert une nature et des paysages nouveaux pour ma petite expérience du monde extra-Breton. Armé de mon filet, les papillons des pelouses sèches de l’Astarac s’en souviennent encore !

Depuis, mes compétences en Ornitomologisterie (science suprême, qui étudie les oiseaux et les insectes) se sont étoffées et me voilà parti pour une nouvelle aventure dans la région, mais cette fois-ci, en territoire occitan, une sorte de sud-ouest élargi vers l’est…

A NEO, je suis en charge de missions sur la connaissance et la conservation des espèces : j’agis en faveur du vautour percnoptère, de l’avifaune dans les espaces agricoles, des papillons et orthoptères des pelouses sèches et des zones humides de bord de Garonne ainsi que sur bien d’autres choses encore ! Aujourd’hui, je suis heureux de consacrer la majorité de mon temps à la protection de cette nature qui nous entoure encore en 2019.

Contacter Ghislain Riou



Simon Rizzetto
Chef de projets Zones humides et milieux aquatiques

JPEG - 126.1 ko

Curieux de nature, chaque nouvelle expérience est pour moi une découverte potentielle. Alors quand une opportunité de travailler pour Nature En Occitanie s’est présentée, je me suis dit : « Chouette ! ». Après la recherche publique et les bureaux d’études, je me suis décidé, en 2021, à pousser la porte du monde associatif. Toujours en lien avec mon métier d’écologue, jamais très loin de ma formation initiale de forestier, je travaille maintenant au sein d’une équipe de passionnés qui œuvre à protéger la nature et préserver la biodiversité. La découverte est permanente, la stimulation incessante, et en plus mes missions sont diversifiées. Quelle aubaine ! Je navigue sur la partie ouest de l’Occitanie, à cheval sur le Gers, le Tarn-et-Garonne, un bout des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne. Spécialisé sur les zones humides, mon rôle consiste à suivre et à accompagner la gestion de sites naturels à caractère humide, dans le but de préserver la flore et la faune qu’ils abritent. Du val d’Adour aux mares et étangs du Gers où vit la Cistude d’Europe, des forêts alluviales et bras morts de la Garonne aux prairies humides à Jacinthe de Rome, les sollicitations ne manquent pas. Au moindre coup de fil, je chausse mes bottes et en avant !

Contacter Simon Rizzetto