Ophrys jaune

Ophrys lutea Cav.

Aperçu d'un groupe de pieds

  • Nom commun : Ophrys jaune
  • Nom latin : Ophrys lutea Cav.
  • Famille : Orchidacées
  • Floraison : avril-mai
  • Statut réglementaire : pas de statut particulier en Midi-Pyrénées.

  1. Descriptif et particularités
  2. Habitat et écologie
  3. Répartition en Midi-Pyrénées
  4. Menaces
  5. Galerie
  6. Cartographie


Descriptif et particularités

Cette orchidée de 20 à 30 cm est reconnaissable à la forme et à la couleur de son labelle (pétale inférieur modifié). Ce dernier est trilobé, légèrement découpé sur sa partie inférieure et bordé d’une large bande jaune vif et glabre. Son centre est brun-rougeâtre et pubescent et présente 2 taches plus claires dans sa partie supérieure. Les 2 autres pétales sont vert-jaunâtre et plus petits que le labelle. Les 3 sépales (à l’extérieur) sont verdâtres, le supérieur étant voûté (afin de protéger les pollinies : petites masses de pollen en boule). Les fleurs sont réparties en épi, au nombre de 2 à 7 par tige et font un angle de 45° par rapport à cette dernière.

Habitat et écologie

Plutôt sur des habitats basophiles et mésoxérophiles, Ophrys lutea affectionne les pelouses sèches et les bois clairs.

Répartition en Midi-Pyrénées

L’ophrys jaune a une aire de répartition méditerranéenne à sub-méditerranéenne, on la retrouve en Midi-Pyrénées dans la plupart des départements, bien qu’elle soit encore peu observée.

Menaces

Classée en préoccupation mineure à l’échelle nationale par la liste rouge nationale des orchidées, l’Ophrys jaune est toutefois protégée par arrêté départemental dans d’autres régions (cas du Lot-et-Garonne par exemple). La principale menace qui pèserait sur cette espèce est la disparition des milieux favorables à son développement (suite à une déprise agricole par exemple, ou à l’urbanisation).

Rédaction fiche par Marion Jouffroy, relecture par Mathieu Menand