Le Conseil d’Administration

Les membres du bureau

Marc Senouque
Président

JPEG - 62.6 ko

La botanique a toujours été une passion que j’ai cultivée, étant étudiant, dans les montagnes alpines et qui a orienté mon choix de carrière dans l’amélioration végétale. De par ma formation et mon métier qui m’ont permis de découvrir les agricultures et paysages de nombreux pays du monde, j’ai toujours été en lien étroit avec le monde végétal. La renaissance printanière de la végétation reste toujours un émerveillement et la capacité du vivant à investir les moindres recoins de notre planète un étonnement du pouvoir de de la vie à triompher de toutes les situations.

La rencontre avec Nature Midi Pyrénées allait m’ouvrir des perspectives bien plus riches concernant la découverte de la flore mais aussi un contact avec les autres disciplines naturalistes. Une découverte de tant de gens passionnés, experts et toujours prêts à partager leur passion, et de tant de nouveaux domaines à investir.. La découverte aussi de pouvoir orienter notre passion vers des actions efficaces de préservations de notre patrimoine auprès des élus ,des agriculteurs, ainsi que des actions de sensibilisation du grand public. Je reste persuadé que la plus grande menace qui pèse sur notre patrimoine vivant reste avant tout l’ignorance de son existence.

Après 5 années de militance avec Nature Midi Pyrénées, j’ai accepté la charge de la présidence de cette association, fort du soutien des salariés et bénévoles et du merveilleux travail accompli par mon prédécesseur . Je prends cette présidence humblement comme un service rendu à une association qui cumule tant de savoir faire, d’expertise, et qui reste ouverte sur un monde pas toujours favorable ou intéressé par la protection de la nature et du vivant ; je porterai avec fierté les intérêts de notre association , veillant à garder cet esprit d’ouverture et de dialogue aux mondes économique et politique qui nous entourent.


Régis Mathon
Vice-Président

JPEG - 85.9 ko
Régis Mathon

C’est en 2005, lors d’une action de sensibilisation à la fritillaire pintade organisée par Nature Midi Pyrénées à Plaisance-du-Touch, que j’ai pris conscience de la forte valeur du patrimoine naturel de la banlieue toulousaine. J’ai pris conscience en même temps de l’extrême menace qui pèse sur ce patrimoine représentée par l’urbanisation, l’artificialisation des sols et la fragmentation des espaces.

Depuis lors, mon engagement « agir ensemble pour la nature » gravite autour de cette dominante : formation personnelle à la botanique et perfectionnement permanent au sein de l’association Isatis, coordination du suivi de l’orchis lacté en liaison avec le conservatoire botanique, administration de sites internet de plusieurs associations naturalistes, animation de sorties à destination des membres du groupe botanique, rédaction du guide d’animation de sorties grand public, participation à des inventaires communaux…

Cet engagement sur le terrain se complète par une action d’analyse de documents d’urbanisme. La Commission Départementale de Préservation des Espaces Naturels Agricoles et Forestiers (CDPENAF) a pour mission de donner un avis sur les Plans Locaux d’Urbanisme (PLU), les Schémas de Cohérence Territoriaux (SCOT). En tant que représentant de Nature Midi Pyrénées, association agréée protection de la nature, j’essaie d’estimer le niveau de sincérité de la prise en compte de la biodiversité dans le projet de territoire exprimé par les élus et de donner des arguments pour permettre à la commission de se prononcer. C’est l’occasion d’échanges très fructueux avec des acteurs économiques et politiques.

Thomas Lheureux
Secrétaire

JPEG - 46.9 ko

Adhérer à Nature en Occitanie lors de mes années étudiantes fut mon premier engagement dans le milieu associatif. Après quelques années à vadrouiller en France au gré des opportunités professionnelles, me voici de retour en 2015 dans la région toulousaine. Ayant toujours à cœur de garder un pied dans le tissu associatif, souvent riche d’échanges, d’expériences et de rencontres passionnantes, quelle que soit la région dans laquelle je suis, il était donc tout naturel pour moi de ré-adhérer à l’association. Partageant des convictions communes, l’engagement auprès d’APNE reste pour moi le meilleur moyen de mieux connaître le patrimoine naturel local ou régional, de le transmettre et de le défendre. De formation en écologie, mon intérêt se porte aussi bien sur la faune que sur la flore. En effet, pourquoi limiter sa curiosité alors que des liens ténus existent entre les deux volets dans ce(t) (éco)système complexe qu’est la nature ? Je conclurai donc cette courte présentation en empruntant les mots d’un célèbre auteur français : « La nature hait l’uniformité et aime la diversité. C’est là, peut-être, que se reconnaît son génie


Christian Arthur
Secrétaire adjoint

Daniel Cailhol
Trésorier

JPEG - 110.1 ko

Mon métier d’accompagnateur en montagne me permet d’être souvent sur les sentiers de cette belle région que ce soit dans les Pyrénées, les Corbières, la montagne noire ou ceux des plaines. C’est incroyable tout ce que l’on peut rencontrer de ’’vivant’’ dans ces coins là et c’est également incroyable la méconnaissance que peut entretenir la plupart d’entre nous pour ces habitants des arbres, des pierres, des mares et des broussailles. Et on connait les méfaits et conséquences de l’ignorance. En même temps ces milieux diversifiés et leurs habitants, qu’ils soient végétaux ou animaux, sont extrêmement menacés, en périphérie des grandes zones urbaines comme au fond des vallées. Nature En Occitanie, ainsi que de nombreuses autres associations locales ou nationales, multiplie les occasions de faire découvrir au public le plus large tout ce qui rampe, grignote, bourdonne ou fleurit avec discrétion ou exubérance. Et cette association consacre énormément d’énergie à la protection des espaces naturels et assure sans relâche une veille attentive pour leur conservation. Ce sont ces 2 actions, partage des savoirs et protection de l’environnement, qui m’ont motivé à la rejoindre dernièrement, à m’impliquer pour le suivi d’espèces botaniques menacées et puis, récemment, à m’investir auprès du CA en espérant jouer ne serait-ce qu’un tout petit rôle. Ce sera vraiment un plaisir pour moi d’apporter ma petite contribution à cette entreprise ambitieuse.


Josette Rémy
Trésorier adjointe

JPEG - 64.9 ko

Mes 2 pôles d’engagement : la nature et le social. Par la nature, je me suis ressourcée quand mes activités sociales m’envahissaient. « Ornithophile » et « entomophile », je vis dans un jardin « ensauvagé » où la végétation « autochtone » et les plantes et fleurs cultivées cohabitent. Pendant des années, j’ai observé la nature dans des lieux variés et la vie au jardin « ensauvagé », lieu d’accueil de nombreuses bestioles : un grillage de lierre patiemment élaboré au fil des années accueille et nourrit de nombreux hôtes, notamment à l’automne. Issue de la campagne picarde, d’une lignée de paysans, j’ai assisté à partir de mon enfance, aux profonds changements du monde agricole et aux dégâts provoqués sur la faune, la flore, les végétaux et les humains. Dans la campagne de mon enfance, ce sont maintenant de grands champs sans haies, de culture intensive, où la faune et la flore sauvages sont les grandes perdantes. Aussi, pas à pas, nous pouvons faire dévier ce courant. Rejoindre Nature Midi Pyrénées : En 2016, j’ai poussé la porte du local associatif, et l’accueil a été chaleureux, confiant et dynamique. La diversité des actions engagées, les échanges d’informations, le partage de connaissances et leur transmission : c’est ce qui m’a incitée à donner de mon temps . Et puis participer aux débats, aux réflexions autour de projets collectifs est intégré dans mes gènes : je me suis proposée pour le CA, consciente de l’implication en terme de disponibilité.


Les autres membres du Conseil d’Administration


Isabelle Chauvin

PNG - 131.8 ko

J’ai fait la connaissance de l’association en 2017, en participant à une animation sur les amphibiens à Auch, dans le beau département du Gers où je suis installée depuis plus de 15 ans. J’ai par la suite participé aux réunions mensuelles du comité local 32 ainsi qu’à plusieurs missions de prospections, j’y ai rencontré de belles personnes, pédagogues et passionnées. A l’avenir, j’aimerais m’investir davantage au sein du pôle "médiation faune sauvage" et du SOS serpents.

Adhérer à une association agissant dans le domaine de l’environnement comme le fait NEO fait sens avec mes convictions et mes choix de vie au quotidien, dans le respect de notre belle Nature.

Ma candidature au conseil d’administration est donc motivée par l’envie de donner de mon temps, de partager des idées, mon expérience et mes compétences si cela peut être utile, afin de contribuer au bon fonctionnement et au développement de NEO en tant qu’association régionale incontournable dans le domaine de la protection de la nature.

Simon Combet

Lucille Cuiné

JPEG - 41.7 ko

C’est en 2016, lors de ma dernière année d’étude en Agronomie à Toulouse que j’ai découvert l’association, avec laquelle j’ai fait quelques sorties nature, notamment avec le groupe ornitho. Par la suite, je me suis rapprochée du Comité local 65 lors d’un service civique au Parc National des Pyrénées en éducation à l’environnement, et depuis, en tant que bénévole, j’aide principalement sur les animations scolaires Ours-Loup dans les Hautes-Pyrénées. Passionnée de nature et sensibilisée à la protection de notre environnement depuis toute petite, je souhaitais pouvoir rencontrer des personnes qui partagent les mêmes visions que moi. Et c’est en voulant en apprendre plus sur le fonctionnement de cette association et en souhaitant apporter ma pierre, aussi petite soit-elle, à l’édifice que j’ai décidé de candidater pour le CA. En espérant pouvoir aider du mieux que je le pourrai.


Florence Juan-Glénat

JPEG - 64.7 ko

Adhérente depuis 15 ans à Nature En Occitanie, j’ai choisi de soutenir cette belle association qui défendait avec énergie et mesure l’importance de la nature en lien avec nous les hommes. J’ai d’abord commencé à emmener mes garçons dans les sorties nature pour les sensibiliser concrètement à la diversité et à la beauté de la nature. Puis petit à petit je me suis intéressée au fonctionnement de l’association, ses réussites, ses passages difficiles, ses défis à relever. Je venais régulièrement aux Assemblée Générales pour la suivre et l’année dernière j’ai levé la main à l’appel de candidatures au Conseil d’administration. Après un an passé d’observation et d’apprentissage au sein du CA, j’ai fait le choix cette année de rejoindre le bureau en tant que Secrétaire consciente des défis que l’association aura à surmonter cette année et avec le désir de l’accompagner du mieux que je pourrais.


Patrick Eychenne

Benjamin Piccinini

JPEG - 78.6 ko

Passionné de nature depuis l’enfance, j’ai, comme beaucoup d’étudiants, découvert Nature En Occitanie pendant mes études à Paul Sabatier. Ma première expérience au sein de NEO a été le stage naturaliste herpéto de 2014, dirigé par le grand Gilles Pottier. Après cette expérience très enrichissante, il ne m’a pas fallu longtemps pour m’impliquer au groupe herpéto, principalement pour réaliser des inventaires et des suivis. Petit à petit, j’ai rejoint d’autres groupes pour parfaire mes connaissances naturalistes : mammifères, zones humides, odonates. Je me suis également investi dans l’animation de stands lors de divers événements pour le grand public, où je me faisais un plaisir de faire découvrir aux petits et aux grands la nature au travers de jeux pédagogiques, et les sensibiliser à sa protection. Cette expérience m’a également poussé vers d’autres types d’animations, seul ou accompagnant notre Mike.

En 2017, une nouvelle étape dans cette aventure NEO, où j’ai pris le poste de Service Civique au sein du pôle de Médiation Faune Sauvage, dans lequel j’étais déjà impliqué au travers de son action phare, le SOS Serpents. Je n’ai malheureusement pas pu mener ma mission à terme, mon boulot de géomaticien me rappelant. Voulant m’impliquer toujours davantage, et voulant connaître les coulisses du fonctionnement d’une association, j’ai ainsi rejoint le CA en 2019. A côté de ce poste d’administrateur, je reste toujours très impliqué bénévolement dans les groupes herpéto (où je suis référent du POPReptile à l’échelle du 31) et mamms (autour des ateliers pelotes notamment).


Jean Joachim


Philippe Tirefort

JPEG - 109.7 ko

C’est à l’âge de 10 ans que la nature commence à me séduire, m’amenant à créer un club des jeunes que nous appelions SPN, Société de protection de la nature. Nous étions quatre copains et nous nous réunissions dans une cabane en bois de notre fabrication. Nous étions en 1969 et déjà la nature n’en pouvait plus ! (Pollution pétrolière, battue aux pies, rapaces en danger…)

Le fil conducteur était l’oiseau sauvage dans la nature. Deux ans de pensionnat à Vabres (Tarn) allaient m’amener à comprendre et observer la nature. Puis c’était des sorties de terrain en Montagne noire et le Cabardes avec JM Cugnasse. Pour des raisons professionnelles, je me suis retrouvé dans la ville rose où j’ai alors recherché une association de protection de la nature que j’ai trouvée rue Saint-Paul à Toulouse. Nous sommes en 1989 ; j’adhère de suite et participe aux sorties de terrains, puis m’investis dans la « campagne Busard » du groupe ornithologique. De fil en aiguille je prends la coordination du faucon pèlerin durant deux ans et passe la main, nous sommes en 1992…

Après, je rentre au Conseil d’administration de l’Association tout en participant à de nombreux suivis d’espèces (Aigle royal, Gypaète barbu, Vautour percnoptère…), événements et projets tels que : le Rassemblement national Busard, l’assemblé générale, les Rencontres Naturalistes, les manifestations ours, l’Atlas des oiseaux nicheurs de Midi-Pyrénées…

Actuellement, j’anime des sorties de terrain pour plusieurs associations (LPO Tarn, le Pays d’en haut et Nature En Occitanie) et m’occupe de la Chevêche d’Athéna.

Bienvenue à Nature En Occitanie !